Au début du XIIIe siècle, Jourdain du Mesnil donnait à l’abbaye de Saint Ouen le manoir et le moulin de Crémonville
avec donation leur vie durant du manoir de Crémonville à Jean de la Porte et Agathe sa femme par les religieux de Saint Ouen.

En 1287 Jean II d’Autheuil de Courcelles «Fist les grans estables de Crémonville haut et bas».

En 1291-1300, le livre des jurés de Saint Ouen mentionne la «granche de Crémonville, le manoir contenant III vergées,
une demi-acre derrière le manoir jouxte le fossé et la noeroie devant la porte dudit manoir».

En 1301, l’abbé Jean-Marc d’Argent fait réparer « la chapelle de Crémonville».

En 1525, Mathurin Letellier avait à bail à ferme « le manoir, maisons et terres de la Seigneurie de Crémonville». Il ne cultivait que la vigne.

Ce manoir fût détruit pendant les guerres de religions. En effet en 1572 Dom Jessé Thorel bailli de l’abbaye de Saint Ouen
vendait à son frère Jacques Sorel escuyer, sieur de Gamaches les fiefs de Crèvecœur et Crémonville pour le compte de l’abbaye.

L’information par la cour ecclésiastique qui a lieu en 1573 mentionne à l’article 3 que la terre de Crémonville «consistant en un clos de vigne de grand coût et de petits revenus et consiste en 13 ares de terres labourables qui sont sablonneuses et caillouteuses et si consiste
en quelques herbages tenant le nombre de 17 ares ou environ de petits profits et revenus… Dit qu’il n’y a aucun bâtiment sur ladite ferme qu'un pressoir et une petite maison servant de chauffe-pieds pour vigneron, sans granges, bergeries et autres commodités pour un fermier,
sauf à réserver qu’il y a une petite étable sous la maison pour loger deux ou trois vaches…

 

— Liste des anciens propriétaires —
1090 Raoul de Crémonville et son fils.
Vers 1220 L'abbaye de Saint Ouen par donation de Jourdain du Mesnil.


1681 Laurent Thorel, fils du précédent.

1572 Vente à Jacques Thorel, escuyer sieur de Gamaches, mort en 1588.
1588 Guillaume Thorel, fils de Jean-Baptiste Thorel.

1610 Jacques Thorel, fils de Jean-Baptiste Thorel, neveu du précédent mort en 1681.

1681 Laurent Thorel? fils du précédent.

1667 Sa fille Louise, épouse Nicolas Février reçoit en partage le manoir de Crémonville.

1712 Leurs filles reçoivent le manoir.

1725 Bernard du Barquet, époux de Catherine Février et Nicolas Gauthier,
époux de Françoise Février louent la ferme à Louis et François Nicaise.
Le fief revient néanmoins à la branche collatérale
car Jean-Baptiste Thorel meurt sans enfant en 1751.

1737 A lieu une contestation entre Françoise Février et Catherine Février d'une part,
se disant propriétaires de la ferme de Crémonville et Jean-Baptiste Thorel sieur de Landemare.
1751 Marie Thérèse Thorel, épouse depuis 1720 de Nicolas Lux

1783 Jacques Alexandre Morten de Lux né en 1736 mort en 1822 ayant épousé Marie Emilie Subtil de Lantry morte en 1870.

1871 Henri Désiré, abbé de Lantry, neveu de la précédente vend en 1913 le domaine à M. Paul Breton.

1940-1962 Famille Balsan.